Monastère de Sakya

Situé à environ 150km à l’Ouest de Shigatsé, et à une altitude de 4500m, le monastère de Sakya est le principale temple du clan ou de la secte Sakya, dont la construction a débutée au 11ème siècle.

En langue tibétaine, Sakya signifie « terre grisâtre » en référence à la couleur grise des flancs du mont Bonpori au pied duquel se trouve le monastère.

L’alliance signée par les moines du clan de Sakya avec les mongols au 13ème siècle, fit de Sakya la capitale du Tibet. En 1247, le patriarche Sakya Pandita voyagea jusqu’en Mongolie pour signer un contrat d’allégeance faisant des moines les régents des seigneurs mongols au Tibet. Plus tard, son neveu devint le guide spirituel du conquérant Qubilai Khan. Mais avec le déclin de la puissance mongole, Sakya perdit de son influence à cause de rivalités avec les autres sectes du Tibet (secte des bonnets rouges, jaunes, etc).

Le monastère est divisé en deux parties par la rivière Drungchub. La partie Nord fût détruite pendant la révolution culturelle, elle estaujourd’hui constituée de différents batiments en ruine.

Le monastère de Sakya côté rive Sud possède une architecture typique mongole, avec des murs épais et des tours de garde. Il abrite le palais de Puntsok, résidence de l’un des deux chefs lamas vivant aujourd’hui à l’étranger. La grande salle d’assemblée est constituée d’énormes piliers en bois, dont un offert par Qubilai Khan, un autre ramené depuis l’Inde sur le dos d’un tigre…

Le monastère de Sakya conserve un grand nombre de canons bouddhiques et d’autres ouvrage antique, c’est pourquoi il est parfois surnommé le « second Dunhuang ». On trouve à Sakya des livres des dynasties Yuan et Ming, dont plusieurs sont manuscrits et certains écrits avec de la poudre d’or, d’argent ou de cinabre.

Aujourd’hui, environ 150 moines vivent au monastère de Sakya. Un petit village à l’atmosphère moyenâgeuse se trouve à côte des temples, où il est possible de manger dormir (confort sommaire). La région de Sakya reste pauvre.

Monastère de Sakya : visites alentours

Monastère de Sakya : tous nos circuit​s