Monastère de Tsurphu

Voici l’un des monastères les plus riches du Tibet, perché à 4480 mètres d’altitude, le monastère de Tsurphu surplombe la vallée de Tolung.

Il a été fondé par l’ordre des Karmapa au XIIème siècle, il a également été leur siège et leur résidence ; il occupe la troisième place après celui du Dalaï-lama.

A l’époque, de nombreux pèlerins venaient à Tsurphu pour recevoir la bénédiction du 17ème Karmapa. Ce dernier était le seul haut représentant du bouddhisme à être reconnu par les autorités Tibétaines, Chinoises et Dalaï-lama. Il s’est ensuite enfuit en Inde en 1999. Depuis la fin de ces passages, encore 300 moines y vivent actuellement. Les montagnes environnantes sont considérées par les bouddhistes comme des lieux sacrés.

Le monastère de Tsurphu est un ensemble de bâtiments, il y a différentes pièces comme des salles de prières, de pratiques bouddhiste, salle de protection de la loi, un institut du bouddhisme, les logements des moines, 5 chapelles ainsi qu’une tribune d’enseignement canonique. Cependant tout s’organise autour de la Salle du Grand Temple. A l’intérieur est exposé le trône sacré du Karmapa ainsi qu’une statue avec un texte de 68 lignes en langue tibétaine décrivant les étapes de construction du monastère. Dans le Chorten, vous découvrirez les reliques du 16ème Karmapa, décédé en 1981. De plus, la « kora » qui part à l’arrière du monastère de Tsurphu se réalise en trois heures, elle offre une incroyable vue, en revanche prenez le temps de vous acclimater à l’altitude.

Monastère de Tsurphu : visites alentours